Résilier : Résiliation Forfait Mobile, infos et procédure

Résiliation forfait mobile et procédures !

Résiliation Forfait mobile

[box_header id= »resilier forfait mobile »]Vous n’êtes plus engagé chez votre opérateur[/box_header]

 

Votre période d’engagement est achevée et vous souhaitez changer d’opérateur tout en conservant votre numéro de téléphone ?

Ne résiliez pas votre contrat. Votre nouvel opérateur se chargera d’effectuer
toutes les démarches à votre place.

  1. Recevez par sms votre numéro RIO (Relevé d’Identité Opérateur) en composant le 3179 depuis votre mobile
  2. Souscrivez à l’offre de votre choix et indiquez que vous souhaitez garder votre numéro actuel
  3. Communiquez votre numéro de téléphone + votre numéro RIO pour engager la demande de portabilité
  4. Votre nouvel opérateur s’occupe de résilier votre contrat et s’occupe du portage de votre numéro dans un délai de 3 jours.

le numéro porté doit toujours être actif le jour du portage (c’est l’opérateur qui résilie votre ligne et pas vous, le cas contraire vous perdez tout simplement votre numéro)

Votre période d’engagement est achevée et vous souhaitez changer d’opérateur sans conserver votre numéro de téléphone ?

  1. Retrouvez toutes les adresses de résiliation des opérateurs
  2. Adressez à votre opérateur votre courrier de résiliation

[box_header id= »resilier forfait mobile »]Vous êtes encore engagé[/box_header]

 

Seul un motif légitime vous permet de résilier votre forfait mobile de manière anticipée sans aucun frais (modification tarifaire, modification des cgv, surendettement, licenciement…).

Le cas contraire, si votre contrat prévoit un engagement de 12 mois, il vous sera réclamé les montant restants dus jusqu’à la fin de la période d’engagement.

Si votre contrat prévoit un engagement de 24 mois vous pouvez soit :

  • Résiler votre forfait à partir du 13ème mois. Dans ce cas, seul un quart des montants restants dus vous sera réclamé.
  • Avant le 12ème mois. Dans ce cas vous restez redevable des mois d’abonnement restant à courir jusqu’à la fin du 12ème mois auxquels s’ajoute le quart des sommes dues à compter du 13e mois jusqu’à l’échéance.